Ton mari a réagi comment?

Quand le verdict est tombé, mon mari a dit : «Je te l’avais dit!»

Quoi ? J’étais consternée de son affirmation. Je l’accusais en silence de ne pas m’avoir pris en charge, de ne pas m’avoir secoué pour me ramener à moi.

Je me rappelle lui avoir demandé sèchement «Tu m’as dit quoi ?»

«Que tu devais décrocher! De lâcher ton cellulaire!» m’avait-il dit plusieurs fois comme si j’avais dû comprendre sur le champs.

Chaque fois qu’il me disait ça, moi, ça me gossait. J’avais l’impression qu’il ne voulait pas mon succès. Qu’il ne comprenait pas que j’avais beaucoup à faire et que je voulais donner le mieux de moi-même. Ah! Le jolie monde des perceptions. J’ai jamais entendu son message. Au lieu d’être irritée, j’aurais pu lui demander «Pourquoi tu veux que je décroche ? Je te manque ? Tu as peur de quoi pour moi ?» J’aurais pu dire n’importe quoi pour découvrir ce qu’il voulait vraiment me dire par ses mots de gars «décroche!» «Lâche ton cellulaire!» Il m’aurait peut-être dit : «Ma chérie, j’ai l’impression que tu t’épuise dans le travail. J’ai peur que tu te brûle.» J’aurais peut-être allumée. Mais peut-être que non aussi parce que j’étais déjà noyé par la logistique du quotidien. J’aurais eu besoin de prendre du recul, de prendre une pause pour me voir aller. Tranquillement, j’aurais peut-être réalisé que ma vie ne peut pas être rempli que par le travail.

Et puis, j’ai été forcée de prendre une pause. Durant cette pause, mon mari a vécu lui aussi stress et angoisse. Mais, il ne me l’a jamais fait savoir. Il ne voulait pas me partager ses craintes et son stress alors que j’étais déjà affaiblie. Il craignait de m’affecter encore plus. Il s’est refermé. Il a enfouie ce qu’il l’habitait pour ne pas m’inquiéter davantage. Pendant que je travaillais à me retrouver, lui il s’inquiétait en silence.

Depuis les tous premiers jours de notre rencontre, il aimait en moi la femme qui fonçait, qui le stimulait intellectuellement et qui était un puit sans fond de joie de vivre. Alors que pendant cette période, il côtoyait une femme qu’il avait de la difficulté à reconnaître. Tranquillement son amour pour moi était ébranlé par le doute. Le doute que je ne revienne jamais à moi comme celle qu’il a tant aimé.

Un coeur brisé ne l'est jamais pour l'éternité

Un coeur brisé ne l’est jamais pour l’éternité

J’ai pris une pause, mais la vie, elle, ne prend pas de pause. Puis, plus je reprenais contact avec moi-même et plus nous reprenions contact. Et BANG! La crise a éclaté. Les reproches de part et d’autres ont été mis sur la table. Puis, nous nous sommes rappelé notre promesse. Cette promesse que nous avons prononcé il y a 10 ans, de s’aimer, de se supporter dans le respect, l’honnêteté et la fidélité. Nous avons choisi de nous battre, de tout faire pour se retrouver. Malgré la douleur que cette crise nous a causé, nous nous sommes rapproché. Mon mari a redécouvert une nouvelle femme. Et moi, j’apprends à me confier à lui, à lui adresser mes demandes et surtout à cesser d’avoir des attentes envers lui. Enfin, je fais mon possible.

Nous sommes réellement en train de réapprendre à nous connaître. À tranquillement retomber en amour et d’écrire le reste de notre vie sur de nouvelles bases.

Je termine en vous partageant la vision de l’amour qu’une femme un jour m’a partagé: «L’amour c’est d’abord une étincelle qui allume un feu qu’on nourrit en y ajoutant des bûches, puis ces bûches deviennent une chaude braise qui n’a besoin que d’un souffle pour faire naître à nouveau un beau et grand feu.»

Et je termine par cette question, quelle est la promesse que vous vous êtes faite (envers vous-même ou envers votre amoureux ou amoureuse) qui vous permet de traverser vos épreuves ? Partagez-la avec moi en écrivant un commentaire.

Aussi à lire :

SOS burnout : 5 points-clés pour aider votre conjoint(e)

** Rédigé pour publication sur Divas en ligne pour faire suite à mon article «J’ai trompé mon mari».

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre vie familiale est sous tension ?

Les crises sont INÉVITABLES. Ne les laissez plus ternir vos relations familiales! Ces 5 modes de pensée vous aideront à retrouver le plaisir d'être ensemble.

Super ! Vous recevrez sous peu cet outil très aidant pour retrouver le plaisir d'être en famille !