Problèmes de discipline à l’école… Respire

Comme plusieurs soirs, j’ouvre mon compte «Face de bouc» (je veux dire bien entendu: Facebook). J’ai un message d’une amie avec qui j’ai fait mes premiers pas de maman. Nos premiers enfants ont débuté la garderie ensemble et nous nous sommes liées d’amitié. Je m’empresse donc de prendre de ses nouvelles. «Allo Stéphanie! J’aimerais savoir si tu connais un bon psycho-éducateur. C’est pour mon fils. Un coach familial ou autre… Il a des problèmes de discipline à l’école (et à la maison aussi…) et on ne sait pas trop comment l’aider. On a essayé plusieurs choses mais en vain. J’ai pensé à toi qui a souvent de bonnes idées. XXX» J’ai sauté sur mon clavier et je l’ai aussitôt rejoint par téléphone.

Comment faire partir un nuage rempli de colère ?

Il était envahi par un nuage rempli de colère

Elle m’explique que son fils vit de la colère, de la colère qui l’amène à avoir des comportements dérangeants à l’école. Tranquillement, son fils développait une mauvaise estime de lui. Il savait que son comportement n’était pas acceptable, mais il ne savait pas quoi faire pour le changer. «Je ne sais pas quoi faire pour que ça arrête!» lui avait-il confié en larme alors qu’il ne voulait pas partir pour l’école. Ça crève le cœur d’une mère. Tout de suite, j’ai pensé à lui parler de CommUnique qui décrit les comportements de colère comme étant des comportements inspirés par une souffrance, celle liée au manque de valorisation et de reconnaissance. Pour nourrir ce besoin de valorisation, ils recommandent de travailler avec l’enfant non pas à reconnaître ses résultats, mais plutôt à reconnaître le chemin qu’il parcourt, l’effort qu’il déploie, l’apprentissage qu’il en fait. Je me suis rappelée ce qu’une de mes enseignantes en PNL disait souvent «Tout se mange tranché mince». Cette expression traduit bien l’importance d’y aller une étape à la fois. La gestion des émotions ce n’est pas un apprentissage qui se fait en un claquement de doigts. Tout d’abord, il importe de donner des outils concrets aux enfants. Ensuite, chacune des étapes d’apprentissage devient de petites victoires. Je l’ai donc encouragé à reconnaître tous les efforts de son fils. Par exemple : l’école remettait à son fils une feuille qui démontrait par un code de couleurs ses écarts de comportements. Elle et son conjoint avaient l’habitude de féliciter les journées où leur fils revenait avec une feuille de route parfaite. C’est déchirant de ne pas récompenser son fils pour un seul avertissement dans la journée, mais d’un autre côté tu veux bien faire comme parent. Mais soyons francs, si vous aviez vous aussi, au travail, une feuille de route pour noter votre comportement/vos humeurs tout au long de la journée, reviendriez-vous tous les jours avec une série de cercles verts ? Si oui, vous devez être prof de Yoga ou moine bouddhiste. 🙂 Je blague, mais sérieux, une journée c’est une série d’événements qui nous ravissent ou qui nous déplaisent et qui au passage nous font vivre des émotions qui influencent nos comportements. Alors, au lieu de souligner le nombre de cercles verts qu’il avait eu, je lui ai proposé de plutôt aider son fils à reconnaître ce qui s’est passé pour lui quand il a eu ce cercle rouge ou ce cercle jaune. Comment s’est-il senti ? Comment il veut se sentir la prochaine fois qu’une arrivera ? Comment il veut réagir dans ces moments-là ? Et déjà le féliciter pour sa réflexion et ses constats. Il fera tranquillement ses choix et bientôt il se rendra compte qu’il aura réussi à se reprendre par lui-même. De quel autre outil on peut se servir ? Je lui ai tout d’abord parlé de Mathéo et le nuage noir, ce héro des Ateliers de l’arbre en coeur qui ont été créé par Manon Jean. L’histoire de Mathéo aide les enfants à reconnaître leurs émotions comme la colère – le nuage noir, l’accueillir et respirer pour retrouver le calme. Ça vaut le coup! Vraiment! Ça donne tranquillement du pouvoir aux enfants par rapport à ce qu’ils vivent. Nous avons eu un bel échange qui s’est terminé sur une note d’espoir. L’espoir qu’ils pouvaient arriver à aider leur fils. Moi, ça fait ma journée. Quand je peux aider une amie à faire une différence dans sa vie parentale pour moi c’est la joie ! Quelques jours plus tard, j’ai reçu de ses nouvelles. Elle venait de recevoir son livre de Mathéo de la bibliothèque. Elle m’annonçait qu’elle avait commencé à en faire la lecture et à pratiquer les exercices proposés avec ses enfants. Peu de temps après, elle m’a écrit de nouveau pour me dire que son fils avait réussi à chasser deux nuages noirs, Wow ! Bravo ! Félicitations à toi, mon amie d’avoir pris le temps de lui donner les moyens d’avoir un impact sur ce que ton fils vivait ! Merci, mon amie Manon Jean d’avoir utilisé ton expérience avec tes propres enfants pour en aider plusieurs autres par tes ateliers en classe, par tes livres et tes formations. Bravo !

#Harmonie101 – Revenir à l’essentiel

Ouvrez votre coeur avec Compassion et Empathie à votre enfant. Ne tombez pas dans l’impatience, les représailles ou la culpabilité, mais profitez-en pour écouter ce que votre enfant veut exprimer par le biais de ses comportements. Commencez par être disponible et disposé pour interagir avec lui. Être parent, c’est aussi savoir demander de l’aide pour avancer. Parfois une amie de bons conseils et bien informée suffit et parfois c’est un professionnel qui vous aide à faire la différence. Laissez-vous du T.E.M.P.S. et restez à l’écoute. Les changements n’apparaissent pas sur le champs, c’est un processus. Faites-vous confiance et ayez confiance en vos enfants. Vous le sentirez et vous le verrez quand vous serez sur la bonne voie. Quelques formations et ressources pour vous accompagner :

  • Réalisez votre plan familial ! Cette démarche vous permettra de déposer vos réflexions autour de ce qui vous importe en lien avec votre contexte et de votre réalité. Je vous accompagnerai pour y voir clair. Vous trouverez les moyens de composer avec votre réalité avec un état d’esprit plus aidant en fonction de ce que vous souhaitez.
  • Intéressez-vous à la gestion des émotions. Prennez connaissance du programme de gestion des émotions de l’institut de coaching familial auquel je participe : Quand les émotions s’emmêlent
  • Si vous aimez lire, téléchargez mon livre : 5 modes de pensée pour éviter les crises. Faites aussi le tour des livres que je vous présente dans ma collection «mes lectures parentales».
  • Intégrez la météo intérieure dans votre vie afin de la partager avec vos enfants. Découvrez le programme de l’Arbre en coeur.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre vie familiale est sous tension ?

Les crises sont INÉVITABLES. Ne les laissez plus ternir vos relations familiales! Ces 5 modes de pensée vous aideront à retrouver le plaisir d'être ensemble.

Super ! Vous recevrez sous peu cet outil très aidant pour retrouver le plaisir d'être en famille !