Le plan parental – un suivi

Tous les grands projets prennent du temps à se mettre en oeuvre. Ce qui compte c’est d’être en route pour l’accomplir.

J’ai pris un mois pour définir les grandes lignes de ce plan parental avec toute la famille. Au
terme d’un conseil de famille, nous nous sommes mis d’accord sur les règles de la maison qui sont désormais l’affaire de tous et de chacun. L’établissement de ces règles a un but très précis: se Responsabiliser face

  • offer-442904_1920à son Hygiène de vie (dodo, bain, dent, passe-temps, plein air…)
  • au Respect des autres et ça passe par ses pensées, ses gestes et ses paroles.
  • au Respect de l’environnement parce que c’est notre milieu de vie à tous.

Nous avons convenu que chaque enfant aura sa propre liste de responsabilités et sa propre liste de privilèges.

Et c’est parti! Nous avons lancé le mois de janvier avec notre engagement à nous impliquer dans la famille autour de ces 3 règles. Nous avons pris quelques jours, je dirais même quelques semaines à bâtir le tableau de suivi de chacun des enfants. Ils ont décoré leur tableau. J’ai déterminé avec chacun d’eux les responsabilités qu’ils avaient tous les jours. Ceux qu’ils devaient faire toutes les semaines. Pour terminer celle qui représente un défi. Mon dernier; la propreté, ma deuxième; rager ses jeux au fur et à mesure et mon grand ; donner son meilleur effort dans ses études.

Nous avons débuté le mois de février avec une attention toute particulière chaque soir sur ce que chacun avait accompli. Ils se sont collés un collant par bon coup. L’habitude ne se crée pas toute seule. C’était important de les aider un peu. Au début, on fait pour eux, on montre l’exemple. Tranquillement, on le fait avec eux. Ensuite, on leur fait faire par eux-même. C’est l’étape où c’est bien important de ne rien dire si ce n’est pas exactement comme si on l’avait fait nous même. Et un jour, je serai à l’étape où je les laisserai faire. L’exercice que j’ai mis en place consiste simplement à les responsabiliser en soulignant leurs bons coups. Nous concluons le mois de février sur une note positive. Nous passons au prochain stade de la propreté. Les tâches du week-end sont de mieux en mieux réalisées, je ne passe plus l’aspirateur. Hourra !!! C’est déjà tout un progrès. C’est vraiment pas magique. Par contre, ce plan m’a aidé à obtenir la collaboration de tous sans avoir l’impression de la quêter et tranquillement ils deviennent responsables.

J’oubliais. Les privilèges, comment je les accorde? C’est tout simple. J’ai déjà fait cumulé aux enfants des roches pour chaque bon coup et à la fin de la semaine s’ils en avaient 10, ils avaient droit à un cadeau au Dollorama ou à une sortie seul avec le parent de leur choix. Ça devenait juste compliqué à gérer. Il fallait s’assurer que le calcul était juste et de prévoir le moment où un d’entre nous partait en sortie. Ça l’air de rien, mais il faut gérer tout ça. J’avais testé et je voulais quelque chose de plus simple. Simple comme dans les plaisirs simples. J’ai demandé aux enfants d’identifier ce qu’ils aiment faire ou qu’ils aiment avoir le droit de faire. Je considère que tous les oui que j’accorde sont des privilèges. Mon grand a divisé ses privilèges en trois catégories: Écrans; Télé, Wii, Xbox et iPad, Argent; Cadeaux, Sorties avec parents, Sorties avec les amis ou chez des amis et Tard; pour veiller tard.  Je réponds donc à chaque demande ou permission qu’il m’adresse «As-tu fait tout ce que tu t’es engagé à faire?» Souvent, il part ranger sa chambre et il remonte en demandant; je peux appeler mon cousin et l’inviter à venir jouer ? Bien sûr!

ice-hockey-600267_1920Et pour couronner le mois en beauté et nous récompenser, nous avons prévu une sortie en famille. C’est une façon d’apporter de la valeur à nos moments en famille. Nous sommes sortie pour la première fois toute la famille ensemble au Pee Wee du Carnaval. J’adore le beat que nous avons pris en famille et l’implication de tous dans cette vague de discipline et de responsabilité. Je nous sens tous impliqué dans la gestion de cette maison. Ça me fait un bien fou!

Je ne clamerais pas que tout est parfait, non. Je me félicite d’avoir dressé la table pour nous unir dans cette entreprise. Je vous encourage à créer vous aussi votre façon de mettre votre système en place. L’important, c’est que ça vous ressemble et que vous soyez tous impliqués. Bon conseil de famille!

#Harmonie101 – Revenir à l’essentiel

L’important c’est de trouver ce qui nous convient et de créer ce qu’il faut pour impliquer tout la famille. La discipline et la responsabilisation ça ne s’apprend pas tout seul. Je sens que je gagne à le faire vivre aux enfants dès maintenant. Pour vous inspirer sur le sujet, j’ai fait le tour de plusieurs articles très intéressants sur le sujet.

 

1 Commentaire

  1. Mimi

    C’est magnifique Steph … Vraiment, mais vraiment GÉNIAL! Enseigner la responsabilisation à travers la contribution à la vie de famille, avoir et faire sa place de manière unique, se sentir aidant et aidé, être soutenu et reconnu pour nos bons coups … WOW! Ces enfants là grandissent dans l’amour sain. Je te dis BRAVO, tu es géniale et tellement créatrice toi!

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Un plan parental pour 2016 - - […] À lire sur le même sujet : Le plan parental – un suivi […]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre vie familiale est sous tension ?

Les crises sont INÉVITABLES. Ne les laissez plus ternir vos relations familiales! Ces 5 modes de pensée vous aideront à retrouver le plaisir d'être ensemble.

Super ! Vous recevrez sous peu cet outil très aidant pour retrouver le plaisir d'être en famille !