La communication en couple

La fête de l’Amour, la Saint-Valentin! C’est la fête qui nous fait sortir de la maison sans bébé pour la première fois. C’est la fête qui nous fait chérir les amitiés qui nourrissent notre vie. C’est la fête la plus adorable à souligner avec sa famille. C’est une de mes fêtes préférées, celle de l’Amour. Mais, est-ce que l’Amour est suffisant pour garder un couple ensemble? Selon Jacques Salomé la réponse est NON!

«Ce n’est pas l’amour qui maintient deux personnes ensemble dans la durée, c’est la qualité de la relation.» – Jacques Salomé

La première fois que je l’ai entendu, je me suis quand dit, quoi ? L’amour n’est pas suffisant pour vivre et bâtir une vie de couple harmonieuse? Moi qui à chaque moment moins rose avec mon mari me relevait les manches et qui au nom de l’Amour avec tout mon Amour comme les Câlinours 1. 2. 3… J’envoyais mon Amour à grands jets d’arc-en-ciel pour nous ramener sur un chemin plus rosé. Ça m’avait jeté par terre. Puis, en réfléchissant bien, oui c’est mon amour m’a aidé à maintenir mon couple soudé. Il m’a aidé à être ouverte et surtout à communiquer pour nous remettre au diapason des besoins de l’un et de l’autre. J’ai toujours pensé que de chercher la vie de couple parfaite et critiquer la sienne est une preuve flagrante d’immaturité. Par contre, se complaire dans ce qui existe sans chercher à atteindre la perfection est un signe de mollesse. La maturité se situe entre ces deux extrêmes. J’aime naviguer entre ces deux extrêmes. Mon mari me trouve un tantinet intense, mais ça me donne un certain charme et surtout ça nous ouvre la porte à nous définir et à nous unir plutôt que de nous résister et de nous frustrer.

Et voilà que cet article se veut être le plus beau cadeau que je puisse offrir à la Saint-Valentin aux couples qui hésitent à communiquer
parce que trop souvent ce qu’ils disent est mal interprété ou mal reçu et que la finalité leur laisse un goût amer tentative après tentative de se faire comprendre. Voici un résumé à ma manière de l’atelier de Guy Corneau –
La communication dans le couple. Il co-anime cet atelier avec Jacques Salomé, psychosociologue qui a tant fait pour aider les gens à mieux communiquer et mieux se comprendre. J’ai écouté et réécouté cet atelier tant de fois que vous en seriez surpris. Chaque écoute m’a rappelé combien il peut être facile de tomber dans le piège de l’Amour. Celui qui au nom de l’Amour veut tout de l’autre et attend tout de l’autre souvent avec déception. Parce que pourquoi cet autre serait-il avec moi si ce n’est pas pour m’aimer et tout faire avec moi. J’ai beaucoup appris de l’hygiène relationnelle dont ils parlent et dont on entend rarement parler. Et oui, il y a des règles à respecter dans une relation amoureuse. J’y ai appris entre autre que ce n’est pas parce que mon mari dit non à ma demande qu’il ne m’aime pas. Il ne fait qu’être vrai, il ne fait que communiquer ses limites. Cet atelier est juste plein de bon sens. Il me ramène à l’essentiel, car c’est si simple de s’aimer quand on prend le temps de se parler avec ouverture et écoute.

«Tomber en amour et être en relation ce sont des choses bien différentes.» -Guy Corneau

#Harmonie101 – La communication en couple

#Harmonie101, quand revenir à l’essentiel c’est de choisir ce qui est au coeur de sa relation amoureuse?

Est-ce que je communique vraiment bien avec mon amoureux, mon amoureuse?

Est-ce que je suis victime de mes attentes envers l’autre?

Suis-je prêt(e) à prendre le risque de me définir en tant que couple?

Définir son couple et contribuer à son épanouissement

Dans toute relation amoureuse, il importe de définir ses attentes, de connaître ses apports et de positionner ses zones d’intolérance en lien avec son couple et sa relation amoureuse.

Mes besoins:

Quelles sont mes attentes par rapport à mon couple?

Quels sont mes besoins en lien avec ma vie de couple?

Mes apports:

À quoi je suis prêt(e) à contribuer pour l’épanouissement de notre couple?

Qu’est-ce que je suis prêt(e) à faire pour notre couple?

Mes zones d’intolérance:

Qu’est-ce que je n’accepterais pas dans mon couple?

Au quotidien quand tout se passe bien, les attentes de l’un se combinent avec les apports de l’autre. Dans ce cas, les besoins de l’un et de l’autre sont répondus. Il n’y a pas de frustrations ou de tensions dans la relation.

Parfois, les attentes de l’un peuvent heurter les zones d’intolérance de l’autre. Les tensions et les frustrations vont apparaître et peuvent se ressentir dans le quotidien.

Dans ce cas, il vaut mieux en parler, négocier et trouver une façon réaliste de composer avec les attentes ou les besoins qui ne sont pas répondus. C’est à ce moment que la communication devient un enjeu, car le simple fait d’exprimer ses besoins et d’en formuler une demande nous expose à un risque… au risque de la réponse de l’autre. Ça peut générer des craintes, des peurs, de l’insécurité, mais ce risque vaut la peine d’être pris. Il ouvre sur l’authenticité de votre couple, sur l’écoute et le respect.

Demander c’est prendre un risque

Dès qu’un besoin se fait sentir, il importe de le faire connaître à l’autre. Utilisez le «Je» pour vous exprimer, vous allez éviter les confrontations et vous recevrez certainement une plus grande écoute.

«Le couple est un lieu de vie dans lequel les besoins de l’un et de l’autre doivent être entendu.» Jacques Salomé.

Vous avez besoin de quelque chose et vous exprimez votre demande à votre partenaire de vie. C’est alors qu’un monde de possibilité s’ouvre. Vous pouvez obtenir une réponse positive ou encore, ne pas obtenir une réponse positive à votre demande. Dans ce cas, Jacques Salomé, nous invite à faire attention à ne pas confondre la personne et sa demande, à ne pas confondre la personne et le comportement. Recevoir un non à sa demande, ce n’est pas un non contre vous, contre votre personne. C’est un non contre votre demande. Pourquoi le prendre personnel quand ce n’en est pas le cas. En disant non, votre amoureux ou votre amoureuse ne fait qu’exprimer ses limites ou respecter ses besoins. Ce n’est pas par manque d’amour pour vous.

Il faut oser demander et prendre le risque de la réponse. Votre demande ne devrait pas être une exigence. Votre amour ne varie pas selon l’acceptation ou non à vos demandes. Sinon, au lieu de vous épanouir dans votre couple, vous en seriez piégé.

«La vie de couple, c’est le partage d’une double intimité. Une intimité commune et partagée et une intimité personnelle et réservée.» – Jacques Salomé.

Je vous encourage à visionner La communication dans le couple. Vous y verrez des exemples vivants qui vous guideront vers une communication plus riche et ouverte en couple.

 

Stéphanie Dionne

Stéphanie Dionne

Formatrice et Maître-praticienne certifiée PNL

Cell. 418-956-9222
stephanie@lafamilledemavie.ca

Rétroliens/Pings

  1. Divas en ligne » La communication en couple - […] votre lecture sur LA FAMILLE DE MA VIE et y lire mon résumé d’atelier #Harmonie101 – La communication en…

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre vie familiale est sous tension ?

Les crises sont INÉVITABLES. Ne les laissez plus ternir vos relations familiales! Ces 5 modes de pensée vous aideront à retrouver le plaisir d'être ensemble.

Super ! Vous recevrez sous peu cet outil très aidant pour retrouver le plaisir d'être en famille !