Faciliter les devoirs

#Harmonie101

#Harmonie101, signifie de revenir à l’essentiel. Parce que c’est dans l’essentiel qu’on peut le plus simplement possible retrouver l’harmonie. Et dans chacune de ces chroniques #Harmonie101, je vous propose des idées et des pistes de réflexion toutes simples pour revenir à votre essentiel dans un contexte précis.

L’important à l’heure des devoirs c’est de trouver ce qui nous convient et de créer ce qu’il faut en y impliquant toute la famille. Accompagner ses enfants dans ses apprentissages, ça ne se fait pas toujours aussi simplement qu’on le voudrait. C’est un peu pour cela qu’il y a des enseignants formés pour le faire. On ne s’improvise pas enseignant comme on le voudrait même avec toute la bonne volonté qu’on puisse avoir comme parent. Alors, avant de quitter Mme Julie, je lui ai demandé de m’aider pour vous proposer 5 conseils pour vous faciliter la vie avec les devoirs. Merci Madame JulieC!

5 conseils pour faciliter les devoirs, Hourra!

1 – Déterminer vos valeurs familiales face à l’éducation

Évidemment, ça vient de la démarche que j’utilise pour réaliser son plan familial. Pourquoi déterminer vos valeurs familiales face à l’éducation?! Parce que ce sont ces valeurs qui inspireront vos comportements dans ce contexte. Je ne vous apprendrez probablement rien en vous disant que vos valeurs varient selon le contexte et qu’elles peuvent évoluer.

Par exemple: Une de mes valeurs est le Respect des limites de mes enfants. Ce qui veut dire qu’au moment où je remarque une fatigue mentale, physique ou émotionnelle de mes enfants, je fais pause sur l’étude et les devoirs pour reprendre dans un meilleur moment. Est-ce que c’est bien ou mal?! Ce n’est pas ce qui compte ici. La question à se poser c’est: Est-ce que c’est aidant? ou limitant? en fonction de ce que vous souhaitez. Je souhaite l’harmonie. C’est vraiment aidant pour moi de m’assurer de choisir une période où mes enfants sont mentalement, physiquement ou émotionnellement disposés pour faire leurs devoirs.

Un autre exemple: Si une de mes valeurs était la rigueur et que ça m’inspirerait un comportement rigide qui souhaite que mes enfants fassent leurs devoirs «comme il faut» entre 6h00 et 6h30, assis droit sur leur chaise. C’est possible que ce soit limitant pour atteindre l’harmonie parce qu’il est fort possible qu’ils n’aient pas toujours le goût de faire leur devoir «comme il faut». Ok j’exagère, mais parfois, il faut grossir l’image pour en voir toutes les subtilités. La rigueur pourrait m’inspirer un comportement ouvert sur différentes méthodes de travail et me permettre de trouver une foule d’idées pour motiver mes enfants à faire leurs devoirs. Je ne veux pas trop vous perdre, mais il n’y a rien de noir ou blanc. Vous devrez plutôt observer ce qui est aidant ou limitant pour vos enfants et pour vous dans ce contexte.

Définissez vos valeurs, vous aurez des priorités plus claires. Vous prendrez des décisions plus facilement. Vous trouverez vos solutions plus facilement si vous prennez conscience de vos valeurs face à l’éducation.

2 – Créer un contexte agréable

Trouvez ce qui rend la tâche agréable. Usez de votre créativité.

Trouvez vos conditions gagnantes en essayant différentes choses.

Demandez à vos enfants ce qui les aide à apprendre.

Permettez à vos enfants d’être dans le mouvement pendant leur période d’études.

Apportez avec vous les feuilles de mots ou les feuilles de mathématiques à réviser et faites-en un quiz dans l’auto.

Explorez les applications ou sites Web éducatifs pour les faire réviser dans un contexte ludique.

3- Engager vos enfants dans leurs études

Aidez vos enfants à voir leur évolution et travailler que sur l’essentiel. La première journée d’études, vous demandez tous les mots ou toutes les additions, soustractions ou quoi que ce soit. Les jours suivants, vous ne demandez que ceux qu’ils ont manqué. Ils pourront voir leur évolution en terme de temps pour les apprendre ou de mots qu’ils ont appris de fois en fois. Ils verront qu’ils gagnent à faire de leur mieux. Ce mieux, il faut aussi le respecter en tant que parent.

Trouvez leur motivation. Qu’est-ce qu’ils aiment? Comment ils aiment apprendre? Et le contraire est aussi une source de motivation.

Aidez les à comprendre leurs résultats plutôt que de parler d’une note. Demandez leur s’ils ont toujours des questions sur ce qu’ils ont moins réussi dans les évaluations qu’ils vous rapportent pour les signer.

4- Encourager vos enfants

Éliminez les étiquettes limitantes que vous avez collé à vos enfants en lien avec ses études. Par exemple: avec ma fille tout est long. Ouf! C’est pas commencé et on a déjà hâte que ça finisse. Est-ce que c’est possible que vous commenciez les devoirs avec très peu de patience en poche? Probablement!

Nommez consciemment ces étiquettes dans votre tête. Ensuite, pour chaque étiquette, trouvez 3 qualités que votre enfant possède dans d’autres contextes. Maintenant, formulez une étiquette qui sera plus aidante. Tranquillement, vous verrez votre enfant avec toutes ses forces. Formulez ensuite des mots encourageants remplis de bienveillance pour eux.

«Tu trouves peut-être ça difficile en ce moment, tu y mets beaucoup d’effort. Bravo! L’année prochaine tu verras que ta persévérance te permettra de lire tout ce que tu veux!» «Un jour, c’est peut-être le français ou les mathématiques qui t’amèneront à réaliser ce que tu souhaites!» «Tu adores voyager, avec ton anglais tu iras partout!»

5 – Faire équipe avec l’enseignant de vos enfants

Les enseignants sont une mine d’or de ressources. Ils sont aussi de grands observateurs des progrès, des réussites et des difficultés de nos enfants. Pourquoi ne pas leur demander ce qui mérite de vous attarder plus longuement avec votre enfants. Vous pourrez focusser sur l’essentiel. Pourquoi aussi ne pas leur demander quelques trucs pour varier vos méthodes et mieux répondre aux besoins de vos enfants.

Et pourquoi ne pas lui parler de cette entrevue avec Mme Julie que vous venez d’écouter?! Peut-être que cette façon de faire l’intéresse?! Peut-être qu’une nouvelle façon d’aménager son temps de classe pour améliorer la qualité de vie de ses élèves et de nombreuses familles l’enchante. Et si vous lui en parlez, parlez-en avec amour et bienveillance, bien entendu!

Quoi mettre au menu pour votre famille ?

Faciliter les devoirs

Fini les devoirs à la maison!

Julie Philippon, maman avec extras

Ma soeur annule son Mariage

Rétroliens/Pings

  1. Fini les devoirs à la maison! - - […] Rendez la période des devoirs et des leçons plus agréable ! […]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre vie familiale est sous tension ?

Les crises sont INÉVITABLES. Ne les laissez plus ternir vos relations familiales! Ces 5 modes de pensée vous aideront à retrouver le plaisir d'être ensemble.

Super ! Vous recevrez sous peu cet outil très aidant pour retrouver le plaisir d'être en famille !